rip-ie-1995-2015
Publié le 21 mars 2015 · dans #Agency Life, Culture Web, Standards Web, Website Story

Après la descente aux enfers du « regretté » Flash (sans remords), c’est au tour d’une autre icône du web de céder la partie et de tomber dans les méandres de l’oubli, j’ai nommé Internet Explorer, le navigateur Internet phare de Microsoft, très populaire ici en Tunisie.

Mis sur le marché en 1995, marquant ainsi le rattrapage du géant de Redmond de son fameux retard historique du virage Internet, Internet Explorer avait profité du monopole de Windows, pour repositionner cette dernière dans la course et gagner des parts de marchés.

Or, la vérité est que ce navigateur a été conçu d’une manière « catastrophique », sans aucun respect aux normes et standards du W3C pour un web universel et accessible à tous, sans parler des failles de sécurité à répétition mettant en péril les données de navigation des internautes.

bill-gates-ie

Cette hégémonie de fait a été prise de court par l’ascension à pas sûrs de nouveaux navigateurs concurrents, qualifiés de modernes, à l’instar de Mozilla Firefox (2004), de Google Chrome (2009) et de Safari (2003), préférés à ce dernier pour leur rapidité, simplicité et fiabilité.

Malgré la sortie de versions plus élaborées de ce navigateur, Internet Explorer n’a pas pu se libérer de la très mauvaise réputation dont il souffrait, de telle manière qu’il est devenu la risée du Web, et n’a pas pu résister ainsi à la concurrence, d’où la décision toute récente de Microsoft d’abandonner ce navigateur en le laissant disparaître à petit feu et en le remplaçant par un nouveau navigateur à partir du prochain Windows 10, portant le nom de code « Project Spartan ».

« Avec cette évolution rapide du Web… nous pensons que c’est le bon moment pour concevoir un nouveau navigateur » affirme Joe Belfiore, Chef de la division systèmes d’exploitation chez Microsoft.

1ccae_Project-Spartan

Commentant cette décision au sein du top management de Microsoft, le Financial Times qui a révélé cette décision a estimé que de nouveau navigateur devra « catapulter Microsoft au delà du web 1.0 pour lequel Internet Explorer avait été conçu« .

Il y a lieu de noter que les derniers chiffres du marché des navigateurs Internet donnent ce qui suit :

  • 50% de PDM pour Google Chrome ;
  • 20% pour Mozilla Firefox ;
  • 20% pour Internet Explorer ;
  • 10% pour le reste : Safari, Opera & cie.

Et dire qu’au tournant du millénaire, Explorer était utilisé par 95% des internautes !!! Bref, C’est une longue page qui se tourne pour Microsoft…

RIP Internet Explorer !

Nader Yamoun

Auteur : Nader Yamoun

Expert en inbound marketing et Consultant en transformation digitale des Entreprises. Fondateur et Manager de l'agence Web Design, agence digitale web et mobile. Anime à Tunis la communauté Google Business Groups des professionnels du marketing en ligne. Gère un Blog professionnel pour aider les entreprises à faire le cap du digital, baptisé Mon Entreprise En Ligne - MEEL. Profil Twitter | Profil Google+